mardi, août 08, 2017

Soupe de concombre, yaourt, raisins et roses

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen






Le concombre est ton ami, et pas que dans le pim’s ou dans le gin tonic mais aussi en soupe. Il se prête à beaucoup de préparations. 97 % du concombre est liquide, autant dire qu’il est le parfait allié de l’été tout en apportant des fibres et des vitamines. C’est un légume qui a tout bon : diurétique, excellent pour les personnes souffrant d’hypertension, il est très efficace pour protéger l’estomac (même si sa digestion est difficile pour certains) et comme il est riche en cellulose il faut bien le mâcher. Dans cette recette pas besoin de le mâcher car il est réduit en soupe. La rose ici est purement décorative mais vous pouvez parsemez l’assiette de pétales de roses comestibles.




Soupe froide de concombre à la coriandre, au yaourt et raisins
Inspirée d’une recette de Feasting at home

Pour 2 grandes assiettes creuses
1 concombre long coupé en tranches
1 gousse d’ail
1 échalote émincée
1 bouquet de coriandre
1 pincée de flocons de piment
1 verre de yaourt grec
3 cuillères à soupe de crème liquide
1 cuillère à soupe de jus de citron vert
1 cuillère à soupe d’huile d’olive fruitée
1 belle pincée de poudre d’hysope (en option)
Fleur de sel et poivre

En décoration : quelques grains de raisins bien sucrès, coriandre ciselée, un peu de yaourt, boutons ou pétales de roses comestibles. (les boutons sont plus de la décoration).

Préparez tous les ingrédients. Placez-les dans le verre d’un blender et mixez longuement. Rectifiez l’assaisonnement en fonction de votre goût, de l’amertume ou de l’acidité de la soupe obtenue. Placez au froid. La soupe se sert bien froide. Avant de servir, nettoyez les grains de raisins que vous coupez ou non en deux. Versez la soupe dans des grandes assiettes creuses. Décorez avec une cuillère de yaourt grec, des grains de raisins, de la coriandre ciselée et des fleurs comestibles.

D'autres recette avec du concombre sur le blog




lundi, juillet 31, 2017

Semifreddo aux abricots, basilic et biscuits roses de Reims

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen







Cela faisait bien longtemps que je n’avais fait un semifreddo. D’habitude je le fais en portion individuelle mais pour une fois j’avais envie de faire un semifreddo portionnable.aux saveurs de l’été : abricots rôtis et basilic sur une base de biscuits roses de Reims.
Le semifreddo se prépare à l’avance mais nécessite d’être sorti avant dégustaton afin de revenir à température et de révéler toutes ses saveurs. Les photos ont été faites alors qu’il était encore bien froid. En fait sa texture avant d’être dégustée, doit être beaucoup plus crémeuse. L’idéal est de le faire le matin pour être servi au repas du soir.






Semifreddo aux abricots rôtis, au basilic et biscuits roses
Pour 6 belles parts
30 cl de crème liquide
50 g de sucre
4 oeufs
150 g de mascarpone
20 g de beurre
Un bouquet de basilic
Une douzaine d’abricots + 3 ou 4 pour la décoration
Une dizaine de biscuits roses

Dans une poêle, faites fondre le beurre. Rajoutez les abricots coupés en deux et denoyautés. Faites les doucement rôtir. Quand ils sont fondants, coupez le feu et laissez les refroidir. Montez la crème liquide en chantilly. Fouettez le mascarpone, puis mélangez délicatement les deux ingrédients. Réservez au frais. Séparez les blancs des jaunes d’oeufs. Battez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Rajoutez le basilic finement ciselé. Montez les blancs en neige ferme. Mélangez-les avec les jaunes, en soulevant la préparation à la spatule, puis incorporez très délicatement la chantilly au mascarpone.
Chemisez un plat creux ou un moule à cake. Le film alimentaire doit dépasser largement de chaque côté car il vous permettra de recouvrir le haut du plat. Versez les ¾ de la préparation aux œufs et à la crème. Etalez les abricots rôtis et ensuite le reste de la crème. Disposez les biscuits roses sur le dessus du plat afin de créer ce qui sera la base du semifreddo. Rabattez le film alimentaire et placez au congélateur pour 6 heures.
Sortez le au moins 20 minutes avant de servir. Décorez avec des morceaux d’abricots, des feuilles de basilic, quelques framboises, groseilles… bref tout ce qui vous fait plaisir.





A tester aussi le délicat semifreddo aux noix;pour une version plus automnale.

jeudi, juillet 20, 2017

Happy Summer : Orecchiette au pesto de pistaches comme dans les Pouilles


Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen



Quand j’ai des envies de pâtes (ce qui m’arrive de temps à autre) il faut que je puisse les satisfaire immédiatement. J’aime beaucoup les pâtes au citron (la recette de Ducasse) qui reviennent régulièrement sur ma table mais aussi les penne sauce Arrabiata. J’ai l’habitude de prendre des pâtes complètes, courtes (je déteste les pâtes longues) mais aussi souvent des pâtes au format un peu plus original comme les orecchiettes. Ces jolies pâtes sont originaires des Pouilles (où je vais aller passer un grand week-end fin août) en forme d’oreille d’où leur nom. Dans le dernier Régal était développé un long article sur les pesto (pesti ?) car vous pouvez utiliser des ingrédients différents pour le réaliser : si un pesto c’est du basilic, des pignons, de l’huile et un peu de gros sel, le tout écrasé au mortier, vous pouvez rajouter du parmesan râpé, de l’ail en fonction de vos goûts. Plus original vous pouvez utiliser des asperges vertes à la place du basilic, des feuilles de céleri vertes, des noisettes à la place des pignons ou des noix pour un pesto plus hivernal… mais aussi des pistaches. Mon stock de pistaches iraniennes se finit et voici une autre manière de l’utiliser. De préférence à faire au mortier qu’au mixeur. Je trouve très agréable de travailler au mortier avec toutes les odeurs et les saveurs qui se développent, cela fait partie du début du repas et de la mise en bouche.






Orecchiettes au pesto de pistaches
Pour un pesto permettant de faire deux belles assiettes
60 g de pistaches vertes
1 belle poignée de feuilles de basilic frais (sans les tiges)
1 cuillère à soupe bombée de parmesan fraichement râpé
1 belle pincée de gros sel
4 cuillères à soupe d’huile d’olive fruitée.

Dans votre mortier, écrasez les pistaches avec le gros sel et la moitié des feuilles de basilic. Les pistaches doivent devenir un peu grumeleuse sans devenir une crème. Il doit rester un peu de « mache ». Rajoutez peu à peu le reste du basilic et le parmesan râpé. Continuez à écraser sans excès car le pesto ne doit pas « chauffer » et rajoutez peu à peu l’huile d’olive. Poivrez et couvrez jusqu’à utilisation. Eventuellement vous pouvez le conserver dans un bocal fermé pendant 3 jours en rajoutant un peu d’huile dessus afin qu’il ne s’oxyde pas.
Faites cuire vos pâtes selon le format. Egouttez-les en gardant un tout petit peu d’eau de cuisson en fond de casserole. Ajoutez le pesto, les pâtes et mélangez bien avant de servir très chaud. Rien de plus horrible que des pâtes tièdes.
Décorez avec des feuilles de basilic et si vous aimez un peu de citron frais zesté sur le dessus de l’assiette.

Encore un peu de Happy Summer à venir bientôt.

lundi, juillet 10, 2017

Happy Summer : papilllote de féta, tomate et piment d'Espelette

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen






Happy Summer, la suite.

On continue dans les recettes faciles et je rebondis sur le plat précédent en continuant avec un fromage que l’on consomme beaucoup en été : la féta. J’ai vraiment découvert (et apprécié) la vraie féta en Crète. Et ça change tout. Comme pour quasiment tous les produits, une fois que vous avez gouté au vrai, à l’authentique, vous oubliez les versions industrielles. Achetez la chez votre fromager ou chez un traiteur grec si vous en avez dans votre ville. On trouve aussi de bonnes fétas parfois en grande surface notamment chez Grand Frais.
Comme pour la recette précédente, peu de préparation… il vous faudra allumer le four en revanche. Si vous ne connaissez pas la féta chaude, c’est le moment d’essayer : une belle découverte.

Papillotes de féta, tomate et piment d'Espelette
Recette Elle à Table
Pour une papillote (2 personnes)
200g de féta de bonne qualité en bloc
1 petit oignon rouge
Une dizaine de tomates cerise allongées
Piment d'Espelette ou piment doux
Thym frais
Basilic pour le service
Huile d’olive

Préchauffez le four à 200°C.
Nettoyez les tomates cerise et séchez-les.
Coupez l’oignon rouge en fines tranches ou rondelles
Préparez un papier sulfurisé pour la papillote en coupant un grand carré de 30 par 30 cm environ
Au centre : placez la féta, les rondelles d’oignon, les tomates cerise entières, saupoudrez d’un peu de piment selon votre goût, de thym frais et d’un filet d’huile d’olive. Ne salez pas car la féta est déjà salée.
Refermez bien la papillote. Placez-la sur un plat allant au four et faites cuire pendant 15 minutes.
Ouvrez la papillote (attention c’est chaud), saupoudrez de basilic et servez immédiatement à la sortie du four avec un peu de pain grillé.







Simple, avec du goût. Tout ce que j’aime.
Happy Summer : la suite très vite.

dimanche, juin 25, 2017

Happy Summer : abricots et féta en salade

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen








Je n’aurai que deux mots à vous dire
Happy Summer 

Et vive les salades d’été. Après le melon et la burrata, voici l’abricot et la fêta…il n'y a pas que la tomate en été, les fruits se prêtent bien également à des salades entre sucré et salé.

Pour cette recette spéciale canicule ou fortes chaleurs, il ne vous faudra que 5 minutes de préparation. On ne peut même pas parler de cuisine… En revanche prenez de bons abricots bien dodus et mûrs ainsi qu’une ne féta de qualité. Elle fera la différence dans la recette





Salade d’abricots à la féta sauce légère au yaourt
Ingrédients pour 4 personnes
8 abricots murs
100 g de feta en dés
1 oignon rouge
1 yaourt
1 cuillère à café de moutarde
1 cuillère à soupe de jus de citron
1 ou 2 filaments de safran (option)
quelques gouttes d’huile d’argan (option)
du basilic

Coupez chaque abricot en 8 morceaux que vous placez dans chaque assiette avec quelques lamelles d’oignon rouge finement émincées, et les dès de feta.
Préparez la sauce en mélangeant le yaourt à la moutarde et au jus de citron. Rajoutez ou non le safran et l’huile d’argan. Versez une cuillère de sauce sur chaque assiette, un tour de moulin et quelques feuilles de basilic avant de déguster.

Recette issue d’un Elle à table. 


Mes recettes sont de plus en plus courtes…





lundi, juin 12, 2017

Melon grillé, tomates ananas et burrata pour une salade d'été

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen






Le melon c’est le fruit de l’été pour moi. Avant la pêche. Je suis capable d’en manger tous les jours durant la belle saison. Plus en dessert qu’en entrée d’ailleurs. Alors quand on peut aussi le déguster grillé en salade, c’est aussi une autre manière de l’apprécier. Et puis j'adore toutes ces discussions sur comment bien le choisir. C'est surtout son odeur qui me fait le choisir.

Vous pouvez le griller au barbecue ou sur une poêle grill bien chaude. J’imagine que c’est envisageable aussi à la plancha mais le but est d’avoir de belles stries sur les tranches sans que le melon ne cuise trop.





Salade de melon grillé, tomates ananas et burrata
Recette imaginée à partir de celle présentée dans le Saveurs de Juin 17
Pour 4 personnes
1 melon bien mûr
2 burrata
4 belles tomates ananas ou 6 tomates green zebra/noire de Crimée
16 tranches fines de pancetta
1/2 bouquet de basilic
Huile d’olive
Vinaigre balsamique
Gomasio ou fleur de sel/poivre du moulin

Faites chauffer le grill afin qu’il soit bien chaud. Epluchez et épépinez le melon. Coupez en tranche de 6/7 mm d’épaisseur. Faites griller les tranches rapidement 3 minutes de chaque côté. Réservez les dans un saladier.
Faites revenir les tranches de pancetta sur le grill encore chaud ou à la poêle sans matière grasse.
Lavez et coupez les tomates en tranches.
Dans chaque assiette, placez des tranches de melon grillé, des tomates, la pancetta émiettée et quelques feuilles de basilic. Rajoutez une demi burrata par assiette, quelques gouttes de vinaigre balsamique et d’huile d’olive. Assaisonnez. Dégustez l’été.





Je ne suis pas très présente cette année. Manque de temps avec des week-ends très occupés qui m’éloignent des fourneaux. Un manque d’envie aussi bien que la motivation semble revenir. A bientôt.


dimanche, mai 14, 2017

Sablés bretons au sarrasin, crème de Dulcey selon Frédéric Bau

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen






Je suis nulle en émission de cuisine à la télévision. je ne regarde pas les Masterchefs, Topchef et autres meilleurs pâtissiers. Premièrement, c’est trop long et c’est impossible pour moi, même en replay, de regarder pendant des plombes ce type d’émission, deuxièmement c'est beaucoup trop scénographié. Les faire cuisiner au sommet de la Tour Eiffel, au bord d’un terrain de rugby ou autre , ne m’intéresse pas du tout. J’aime les reportages sur les chefs comme Chef’s table par exemple ou les vraies émissions culinaires où un chef cuisine un plat de A à Z.

J'ai commencé à regarder le Meilleur Pâtissier pro (j'ai vu le premier épisode et déjà raté les deux suivants donc c'est déjà mort pour la suite) sans Mercotte. Je la suis depuis le tout débuts des blogs. En plus elle n’est pas très loin de ma maison de famille, entre Le Bourget-du-Lac et Annecy, il n’y a qu’un pas. Nous nous sommes rencontrées rapidement une fois. Je suis très contente de sa réussite et j’apprécie beaucoup sa pédagogie dans ses explications, parfois moins son ton trop institutrice. Elle est très savoyarde d’esprit. Je fais très rarement les recettes qu’elle propose mais j’ai immédiatement apprécié cette recette de Frédéric Bau, de l’Ecole du Grand chocolat Valrhona et créateur du Dulcey. C’est le sarrasin qui m’a surtout attiré dans cette recette plus que le Dulcey. Attention : le chocolat blond Dulcey est relativement cher et il vous en faut 355 g pour cette recette.

Si vous voulez toutes les explications je vous renvoie vers le site de Mercotte. Un conseil suivez bien tous ses conseils, sinon...

Ci-dessous, la version simplifiée





Sablés bretons au sarrasin, crème de Dulcey à la fleur de sel : Prydein
80g de jaunes d’oeuf
160 g de sucre de canne blond
160 g de beurre mou (pas fondu)
150 g de farine à levure incorporée
75 g de farine de sarrasin
40 g de sarrasin grillé : kasha (en magasin bio)
2 g de fleur de sel
pour la crème de Dulcey
150 g de crème fleurette 35% de matières grasses
275 g de chocolat blond Dulcey
3 g de fleur de sel
pour la déco
80 g de chocolat Dulcey
quelques pincées de kasha


Vous pouvez préparer cette étape à l’avance :
Tamisez les farines et le sel. Concassez les grains de sarrasin grillé. Montez les jaunes avec le sucre et quand le mélange blanchi et devient crémeux vous pouvez ajouter le beurre pommade. Mélangez bien. Rajoutez la farine en deux ou trois fois et ensuite le sarrasin concassé.
Étaler la pâte entre deux feuilles de papier guitare ou de papier sulfurisé sur une épaisseur de 10 mm. Réservez quelques heures au réfrigérateur

Préchauffez le four à 150°/160° chaleur tournante. Détailler la pâte avec les cercles de cuisson non beurrés. Vous laissez bien sûr les cercles de cuisson. Il est très important d’utiliser des cercles de cuisson non beurré car ils vont permettre à la pâte de monter et non de s’étaler dans un premier temps et ils vont apporter du croustillant et le bord caractéristique du sablé. Je n’avais pas de petits cercles : les miens 6 ou 6 cm de diamètre. Les sablés sont donc relativement gros. Enfournez les sablés pendant 25 à 30 min. Enlevez le cercle dès la sortie du four. Pour ma part, j’ai légèrement appuyé au centre des sables afin de créer un leger creux pour le remplissage de la ganache. Il faut le faire quand le sablé est encore tiède. Réservez les sur une grille.

Préparez votre crème au Dulcey

Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes puissance 500W ou décongélation. Il doit être aux environs de 35° (je suis très mauvaise élève car je n’utilise pas de sonde) mais il doit juste être fondu. Portez la crème à ébullition. Stoppez le feu. Versez en 3 ou 4 fois le Dulcey fondu à l’aide d’une maryse sans intégrer d’air. Ajouter la fleur de sel. Laissez refroidir. La ganache va tranquillement prendre et devenir plus ferme. Remplissez le centre des sablés avec la ganache à l’aide d’une poche à douille sans douille ou avec une petite cuillère. Je l’ai fait à la cuillère (la flemme de sortir la poche à douille). Quand la ganache est devenue légèrement dure, j’ai décoré avec des lacets de chocolat Dulcey fondu et des grains de Kasha non concassés sur le dessus.

Il n"y a plus qu'à dire : Vive la Bretagne






LinkWithin

Related Posts with Thumbnails